Thérapies familiales

Thérapies familiales

Thérapies familiales (approche systémique)

Selon cette théorie, la famille est considérée comme un « système », dont les processus d’interaction et de communication peuvent dysfonctionner. Aider le patient qui va mal dans la famille, l’amener à changer, c’est aussi aider les autres membres de la famille à accepter de redéfinir leurs rôles et leurs fonctions afin de trouver une « homéostasie » (un nouvel équilibre).  Les évolutions de chacun sont nécessaires si la famille (« le système familial ») veut et peut dépasser l’état de crise qu’elle traverse pour aller vers un équilibre plus satisfaisant.

Cette évolution tient compte des événements et de l’histoire de la vie familiale. Au cours des séances, le dialogue des membres de la famille entre eux et avec le thérapeute aide à comprendre et résoudre les problèmes ou difficultés rencontrés par la famille.

Durée de la thérapie

Les séances ont généralement lieu tous les quinze jours ou tous les mois. La fin d’une thérapie se décide d’un commun accord entre la famille et le thérapeute, idéalement lorsque l’on constate une amélioration durable des symptômes présents au début, ainsi que des relations familiales.

 

Praticien proposé :  Pr Raphaële Miljkovitch