Les consultations

LES CONSULTATIONS

Consulter un psychologue est une démarche personnelle qui consiste à avoir en face quelqu’un de neutre, d’objectif qui vous aide à prendre conscience de certains fonctionnements, vous guide dans vos choix sans aucun jugement.

Examples de motifs de consultation:

Les consultations peuvent s’organiser sur rendez-vous privés dans les cabinets de Paris 16 ou de Boulogne Billancourt suivant la date et l’endroit qui vous convient le mieux. D’autre formats de consultation sont possibles au cas par cas:

Consultations pour adultes

  • Troubles anxieux : anxiété généralisée, attaques de panique, anxiété de séparation
  • Troubles dépressifs
  • Phobies : sociale, spécifique, agoraphobie, claustrophobie, phobies des avions, des animaux, de prise de sang…
  • Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)
  • Troubles de personnalité : personnalité obsessionnelle, histrionique, évitante, dépendante…
  • Stress post-traumatique
  • Manque de confiance en soi, faible estime de soi, problème d’affirmation de soi
  • Troubles alimentaires
  • Addictions
  • Problèmes relationnels
  • Deuil

Praticiens proposés :

Dr Eva Tazopoulou (psychothérapie)

Pr Raphaëlle Miljkovitch (psychothérapie)

Mme Myriam Madie (hypnothérapie)

  • Maladies somatiques (cancer, maladies cardiaques, auto-immunes…)
  • Maladies neurologiques (traumatisme crânien, sclérose en plaques, AVC, tumeurs au cerveau…)
  • Maladies psychosomatiques (asthme, troubles digestifs, eczéma…)

Praticiens proposés : Dr Eva Tazopoulou  

Depuis quelques années maintenant, le monde du travail a subi de grandes transformations. En autre, l’arivée des nouvelles technologies qui ont bousculé les codes et l’organisation du travail. Ces changements ont engendré un stress qui peut avoir un impact négatif sur la santé psychologique et physique des personnes. Cela peut-être à cause d’une charge de travail importante, des injonctions contradictoires, un manque de clarté dans ce qui est demandé au salarié, une communication défaillante, des conflits entre collègues, ou encore une difficulté à concilier vie professionnelle et engagements personnels.

Nos psychologue proposent un accompagnement sur les thématiques de la qualité de vie au travail et la gestion du stress pour vous aider, avec des stratégies claires et orientées, à faire des choix, améliorer votre santé et vos performances et à trouver un équilibre qui donnera du sens à votre vie professionnelle.

Gestion du stress

Le stress faisant partie intégrante de notre vie, nous ne pouvons pas le supprimer, mais plutot apprendre à vivre avec. Nos psychologues specialisés vous aident à identifier vos sources et les conséquences du stress dans votre vie; vous accompagner dans l’acquisition de stratégies de gestion du stress physique (relaxation, méditation, par exemple), cognitif (dimininuer vos ruminations; et remettre en question vos pensées anxiogènes et/ou dépressives…); mettre en place des techniques comportementales comme par exemple, s’affirmer, mieux gérer son temps…

Burn-out

Le burn-out ou épuisement professionnel est un état causé, entre autres, par une charge de travail et du stress très importants. Il peut toucher toutes les professions qui demandent un engagement personnel intense.

Lorsque le stress devient chronique, un ensemble de réactions peuvent mener l’individu à un état d’épuisement de ses ressources personnelles. Cet épuisement se caractérise par:

– un épuisement émotionnel: l’impression d’être vidé de ses ressources

– la dépersonnalistion/cynisme: une vision négative des autres et du travail, une déshumanisation des relations et une certaines insensibilité

– le sentiment de non accomplissement personnel au travail: une dévalorisation de ses résultats, un sentiment d’échec et d’incompétence

Nous pouvons travailler sur quatre axes de reconstruction:

– comprendre les causes de votre épuisement

– rétablir un sentiment de sécurité

– laisser la place à vos envies et projets (professionnels et personnels)

– apprendre à mettre des limites et à mobilier vos ressources en cas de besoin

 

Dr Eva Tazopoulou (psychothérapie)

Les termes « haut potentiel » et « surdoué » désignent les adultes, ceux dont le QI dépasse 125 ou 130

Certains adultes s’adaptent bien et réussissent sans problèmes. Ils font de brillantes études et vont très bien sur tous les plans : professionnel, relationnel, émotionnel… D’autres n’ont pas profité de leur potentiel et n’en gardent que les inconvénients.

En effet, être adulte surdoué n’est pas facile. Certains adultes surdoués souffrent d’un fonctionnement psychologique et émotionnel qui les isole et complique leurs relations :

* L’anxiété :  l’adulte surdoué souffre plus que la moyenne des gens d’un trouble anxieux.  Il est facilement inquiet et peut souffrir d’anxiété généralisée, d’angoisses ou de phobies.  

* Parfois des questionnements incessants, des ruminations et une pensée en arborescence sont présents. Ce qui le fait passer constamment d’une idée à l’autre, avec pour conséquences des difficultés pour se concentrer et pour s’endormir.

* Une hypersensibilité : l’olfaction, l’audition, le toucher, plus rarement le goût et la vue, les organes de sens sont surdéveloppés.  Les émotions sont intenses. L’hypersensibilité peut être envahissante, douloureuse, handicapante.

* Des difficultés relationnelles : l’incompréhension, l’hypersensibilité, trop d’empathie sont des facteurs qui rendent difficiles les relations avec les autres.

Praticien proposé : Dr Eva Tazopoulou

Livres proposés:

« Trop intelligent pour être heureux ? » Jeanne Siaud-Facchin

 « Différence et souffrance de l’adulte surdoué » Cécile Bost, Vuibert 2011 

Echanges autour du haut potentiel – Volume 2 : Adulte surdoué… Aidez-moi à comprendre” de Claire Grand, L’Harmattan 2016.

Consultations pour enfants /adolescents

 

Les troubles des apprentissages :

Ces troubles rendent trop souvent le temps de l’école très difficile et compliqué pour certains enfants.

  • La dyslexie est un trouble de la lecture qui mobilise toutes les ressources de l’enfant sur l’identification des mots écrits, ce qui rend par la suite la compréhension du texte très difficile.
  • La dysgraphie est un trouble du geste graphique. L’enfant se concentre trop sur le geste de l’écriture, au détriment d’une écriture fluide et d’une prise de note efficace.
  • La dyspraxie est un trouble de la coordination du geste, qui va avoir des conséquences sur la planification des actions de l’enfant et de l’automatisation des gestes volontaires ; l’enfant se fatigue vite car il a besoin de beaucoup de concentration sur ses gestes.
  • La dysphasie est un trouble du langage oral qui s’exprime par des difficultés en production orale et en compréhension orale.

Le trouble de déficit de l’attention avec/sans hyperactivité :

L’attention nous permet de sélectionner, traiter, organiser nos connaissances et en acquérir des nouvelles. Pour l’enfant à l’école, son attention va lui être utile pour interpréter et appliquer les consignes, sélectionner les informations pertinentes dans une leçon ou un exercice, éviter les erreurs d’inattention. Le trouble de déficit de l’attention (TDA) peut prendre 3 formes différentes :

  • Inattention prédominante: il y a un déficit important dans le domaine de l’attention, mais aucune forme d’hyperactivité.
  • Hyperactivité prédominante: il y a une grande hyperactivité, qui peut s’expliquer par plusieurs raisons, mais aucun déficit de l’attention
  • Trouble mixte: il y a un déficit de l’attention ainsi qu’une grande hyperactivité qui vient alimenter les difficultés d’attention.

 

Praticien proposé : Mme Pauline Charbon

  • Anxiété, phobies infantiles
  • Dépression
  • Troubles du comportement et troubles des conduites
  • Troubles alimentaires

Praticiens proposés : Pr Raphaële Miljkovitch

                                     Dr Eva Tazopoulou

                                     Mme Pauline Charbon

Les termes « précoces » et « surdoués » désignent les mêmes enfants, ceux dont le QI dépasse 125 ou 130, ou dont le profil cognitif et affectif est en avance par rapport à leur âge physique. Le terme « surdoué » est souvent remplacé par l’« enfant intellectuellement précoce » ou l’« enfant à haut potentiel ».et

Qu’est -ce qu’il distingue ces enfants des autres ? Le terme « surdoué » insiste sur le côté excessif de ces enfants : trop intelligents ? Pas seulement mais, le problème n’est pas tellement là. Il vient surtout du fait qu’ils sont hypersensibles, trop anxieux, trop impatients, trop réactifs, trop nerveux, trop rapides ou trop lents selon les enfants, trop rêveurs et trop inattentifs à certains moments. Leurs émotions changent parfois à l’excès : à un état très joyeux peut succéder une grande détresse. C’est « tout ou rien ». 

L’autre partie du mot « surdoué » renvoie au don, à l’inné. La précocité intellectuelle est en grande partie héréditaire.

Le cerveau de l’enfant surdoué fonctionne différemment (avec une prédominance de l’hémisphère droit), il est donc structurellement différent, indépendamment de toute influence environnementale.  

Certains pensent que les caractéristiques que l’on prête aux enfants précoces ne leur sont pas réservées. Oui, beaucoup d’enfants sont intelligents, critiques, sensibles, anxieux, vifs, curieux, agités…mais, l’enfant précoce l’est plus, l’est trop, parfois de façon envahissante et, surtout, il est tout ça à la fois.   

Ils peuvent présenter des profils très hétérogène et avoir des troubles d’apprentissage : dyslexie ou trouble de déficit de l’attention, dyspraxie, dysgraphie…. 

 

Praticiens proposés :

Dr Eva Tazopoulou

Mme Pauline Charbon

 

L’enfant surdoué de Jeanne SIAUD-FACCHIN, Odile Jacob, réédité en 2012

Toi qu’on dit surdoué de Claire GRAND, L’Harmattan 2011

Coaching scolaire et parental

  • Soutenir les parents dans l’éducation de leurs enfants.
  • Aider des enfants et des adolescents ayant des difficultés scolaires pouvant aller jusqu’au décrochage.
  • Intervention aussi auprès de lycéens qui souhaitent intégrer de grandes écoles ou entrer à l’université avec un bon niveau.
  • Pour les étudiants, coaching spécifique au cursus supérieur.
  • Une information sur l’éducation
  • Un suivi éducatif
  • Aide à l’autonomisation dans le travail scolaire
  • Une guidance parentale

– Une information sur la scolarité;

– Un suivi de l’élève (travail sur la confiance en soi, l’organisation, la méthodologie, …)

– Aide à l’autonomisation dans le travail scolaire 

– Une information sur l’éducation

– Guidance parentale

– Une information sur la scolarité et l’orientation

Parcoursup

– Un suivi des scolaires et des étudiants (travail sur la confiance en soi, l’organisation, la méthodologie, les mémoires…)

– Une information sur l’éducation ;

– Guidance parentale

 

Coach scolaire et Psychopédagogue proposé : M. François Poisson